dimanche 28 juillet 2013

Montre


Emile demande souvent l'heure,
 pour régler sa ( fausse ) montre.

Nous sommes maintenant en vadrouille en Charentes ( les deux ).
Dès que je pourrai mettre un message, ce sera fait !

samedi 27 juillet 2013

Copains de jardin



Pendant les vacances on s'invite entre petits voisins. 
Et ça DE-ME-NAGE, c'est le moins qu'on puisse dire.

jeudi 25 juillet 2013

Jardinage



 Les fraises sont hautes cette année.



mercredi 24 juillet 2013

Marelle

Il faut pour ça du scotch et un caillou.

Ha oui, il faut aussi habiter en rez de chaussée...




mardi 23 juillet 2013

Cookies



 Le plus dur quand on fait des cookies, 
c'est d'attendre qu'ils refroidissent....

lundi 22 juillet 2013

Fête nat'








Pour Emile c'était wouaw sur wouaw.

dimanche 21 juillet 2013

samedi 20 juillet 2013

Foire du midi





Emile qui demande déjà pendant son tour si on a deux tickets ou un.

Avant c'était là, avant avant c'était là, et avant avant avant...


On croirait entendre un foule en acclamations non, devant les tours d'Emile ?  Soit c'est le manège d'à côté, soit c'est que c'est vraiment extraordinaire. En tant que maman, et de toutes façons vous n'y étiez pas, je penche pour la deuxième version.

vendredi 19 juillet 2013

Bureau





Le bureau d'Emile, tout nouveau. C'est une petite adaptation d'un bureau de magasin afin d’optimiser l'espace de l'angle et de ne pas boucher la fenêtre. Normalement à son âge on propose des mini-bureaux et des minis-chaises, assez pratique aussi. Là nous avons opté pour un grand bureau et une chaise haute. Emile y est très bien.

jeudi 18 juillet 2013

mardi 16 juillet 2013




Emile a retrouvé sa chambre et ses jouets
après ses 15 jours en vadrouille.

lundi 15 juillet 2013

A toute vapeur

Certains trains sont électriques, d'autres à vapeur,
 avec du vrai charbon qui brûle dedans.
Les conducteurs sont bénévoles.



Nous avons déraillé, par distraction du conducteur. Nous avons vu aussi un autre train dérailler, à faire renverser les wagons et les gens avec. Pas aussi impressionnant quand-même que d'autres déraillements en France... ( la dernière fois, c'était )

dimanche 14 juillet 2013

Retour


Emile attend à l'aéroport sur un siège et observe les gens. Il me dit en chuchotant à l'oreille à propos d'une dame qui tapotait des pieds en attendant elle aussi :
- Maman, la dame elle tape des pieds, mais il faut pas, y'a des gens dessous.
( A Antibes en vacances il y avait des gens dessous )


Emile retrouve son Papa à l'aéroport, ravi, et lui donne la main jusqu'à la voiture. Il lui parle mais Antonin n'a pas bien entendu et répète :
- Hein, tu es content de voir ton Papa ?
- Noonnn, je suis content de voir Fort-Boyard.
( S'approcher du retour en avion, c'était aussi s'approcher de Fort-Boyard le samedi suivant. Cela dit Emile était aussi très content de voir son papa. )